La mesure de la lumière de l’APN

Pour obtenir une exposition « correcte » il faut mesurer la lumière qui atteint le capteur numérique. Vous avez sur votre appareil photo la possibilité de choisir là encore comment le capteur doit mesurer la lumière.

Les trois possibilités de réglage les plus rependues mesurent tous la lumière en mode réfléchie. La mesure réfléchie mesure la lumière réfléchie par le sujet vers l’APN. Si votre sujet est marron, la mesure ne sera pas la même que s’il est bleu clair. Si vous avez un couple de mariés en blanc et noir comme c’est souvent le cas, cela pose un problème. En effet, le mode de mesure réfléchie fonctionne comme suit :

Le sujet est noir, l’APN va surexposer pour qu’il ne soit plus noir mais gris moyen   « 18% »

Le sujet est blanc, l’APN va sous-exposer pour qu’il ne soit plus blanc mais gris moyen « 18% »

Revenons aux mesures réfléchies que fait un APN.

La mesure matricielle ou multi-zones

La mesure est effectuée sur tout le capteur numérique et effectue une moyenne pour obtenir des zones de l’image ni trop claires ni trop foncées. Du fait que le choix de la mesure dépende d’une moyenne, il arrive fréquemment que le résultat obtenu ne soit pas celui espéré. Il est un choix de mesure en quelque sorte pratique par moment, mais loin d’être un outil de mesure performant à mes yeux.  

La mesure à pondération centrale

La mesure est effectuée principalement au centre du capteur en tenant compte néanmoins du reste de la surface du capteur. Utile pour des photos à contre-jour ou pour du portrait. 

La mesure sport  

La mesure est effectuée sur le ou les collimateurs actifs avec les appareils récents. C’est la mesure que j’utilise le plus fréquemment quand je n’utilise pas mon posemètre à main que j’affectionne particulièrement pour les raisons évoquées ci-dessus. Flashmètre/Posemètre   Mesurer la lumière

C’est le mode de mesure le plus fiable surtout en portrait. Ne tenant compte que de la lumière ou est faite la mise au point et donc le sujet. Pour du portrait cela nécessite un cadrage serré pour éviter un arrière-plan surexposé voire cramé. Et comme seule l’exposition du sujet compte quand les conditions lumineuses sont difficiles, il est LE choix le plus judicieux après le posemètre à main. 

Astuce : Si vous utilisez ce mode de mesure et que vous ne souhaitez pas faire un cadrage serré sur le sujet comme je le conseille ci-dessus, voici comment procéder pour que la mesure reste inchangée. Zoomer sur le sujet, faite la mise au point et donc la mesure de la lumière qui est faite en même temps que la MAP. Verrouillez votre mesure avec le petit bouton dédié à ça (voir notice de votre appareil). Une fois verrouillée, dé-zoomer et cadrer comme bon vous semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *